Musées et art

Pieta, Pietro Perugino

Pieta, Pietro Perugino

Pieta - Pietro Perugino. 1b8h17b

Le chef de l'école de peinture de l'Ombrie et le professeur de Raphaël Pietro Perugino (entre 1445 et 1452-1523) ont créé des peintures dans lesquelles, par exemple, dans celle présentée, il y avait un silence particulier. Le mot «Pieta», qui est traduit de l'italien par «compassion, pitié», fait référence à la peinture et à la sculpture du deuil de la Mère de Dieu du Christ mort gisant sur ses genoux.

L'image est dominée par deux lignes de composition mutuellement équilibrées - le corps allongé du Sauveur et les arcs en plein cintre, auxquels la figure de Marie fait écho avec ses contours. L'arche - symbole de la voûte céleste et de l'harmonie mondiale - déjà sous sa forme apporte à la composition un sentiment qui souligne que le sacrifice du Christ n'a pas été vain. Sur son visage est la pacification, Notre-Dame est un désir profond qui ne trouve pas d'issue, et sur le visage de Jean l'Évangéliste et du saint qui se tient derrière lui se trouve cette expression qui peut être définie par la ligne classique «ma tristesse est légère». La tristesse et avec elle l'espoir se ressent à la fois dans le paysage printanier au loin et dans l'air doré enveloppant tout ce qui est représenté.

Voir la vidéo: Pietro Vannucci detto il Perugino (Septembre 2020).