Musées et art

Marie-Adélaïde française en costume turc, Jean-Etienne Lyotard, 1753

Marie-Adélaïde française en costume turc, Jean-Etienne Lyotard, 1753

Marie-Adélaïde française en costume turc - Jean-Etienne Lyotard. 50x56

Né en Suisse, Jean-Etienne Lyotard (1702-1789) étudie la peinture en France, puis voyage et rentre à Paris. Il y acquiert une patronne en la personne de Madame de Pompadour, qui donne le ton à la haute société française. Depuis lors, l'artiste a peint de nombreuses beautés de la famille royale et des dames qui brillaient à la cour. Un de ces portraits représente Marie Adelaide français, fille du roi Louis XV.

Lyotard dépeint une charmante jeune créature assise sur un canapé avec un livre à la main et vêtue d'un costume turc. Après plusieurs années passées à Constantinople, l'artiste était accro aux tenues orientales et s'en habillait. Dessin Maria Adelaide, le peintre a transmis la peau fine et veloutée de la princesse et le tissu léger de son costume. La lumière de la fenêtre tombe de sorte que le visage de la jeune fille reste dans l'ombre et que sa joue, sa petite oreille avec une boucle d'oreille suspendue et son cou sont allumés, ce qui rend l'image encore plus tendre et touchante. La douceur des coussins du canapé renforce l'ambiance de bonheur répandue sur cette photo, mais en même temps, Lyotard a introduit quelques «contradictions» dans son travail: Maria Adelaide, habillée en boule de mascarade, s'assoit sur le canapé, plongée dans la lecture, ce qui ne suffit pas correspond à l'odeur de sensualité répandue autour d'elle. Ce contrepoint crée une légère tension dans l'image, caractéristique de l'art rococo.

Voir la vidéo: Lintégrale de lémission du 03 juillet 2020 (Septembre 2020).