Musées et art

Parnasse, Nicolas Poussin, 1630-1631

Parnasse, Nicolas Poussin, 1630-1631

Parnasse - Nicola Poussin. 145x197

Sur la toile sous l'apparence de l'ancien poète Homère couronné de lauriers, Jambattista Marino, le saint patron Poussin (1594-1665). Le héros, un livre à la main, s'agenouille devant Apollon, lui présente ses compositions et accepte avec reconnaissance la coupe offerte. En cercle, ils sont entourés de nymphes et de poètes, car la montagne Parnasse dans la mythologie grecque, un lieu où l'inspiration et l'art vivent. De nombreux personnages ont entre les mains divers instruments de musique et masques de théâtre. Au centre de l'image se trouve la nymphe nue Castalia, qui, selon la légende, s'est transformée en ruisseau pour éviter la persécution d'Apollon. Deux cupidons s'assoient à la source et présentent les bols avec de l'eau castapienne, ce qui inspire des gens talentueux. L'intonation du plaisir est mise en scène par des anges flottants tenant des couronnes de laurier dans leurs mains.

La composition de cette toile multifigurée a été empruntée par l'artiste à la fresque de Raphaël «Parnasse» que l'illustre italien a créée pour la Chapelle Sixtine. Poussin a copié presque exactement l'arrangement des figures, des arbres verticaux stricts et même des rapports de couleurs. La composition circulaire et les plis parfaitement travaillés sur les poètes des poètes indiquent la présence dans la peinture du maître des traditions de la Renaissance italienne. La saturation colorée de l'œuvre parle de l'influence de la créativité du Titien sur Poussin.

Voir la vidéo: Ordination épiscopale de Mgr Christian Rodembourg (Septembre 2020).