Musées et art

Madonna Palafrenieri (Madonna avec un serpent), Michelangelo Caravaggio

Madonna Palafrenieri (Madonna avec un serpent), Michelangelo Caravaggio


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Madonna Palafrenieri (Madone avec un serpent) - Michelangelo Merisi da Caravaggio. 292x211


Image de Notre-Dame avec le Christ et sainte Anne Caravaggio a écrit commandé par les écuries papales (de l'italien "palafrenieri" - "grooms") pour le maître-autel de l'église de Sant'Anna près de la basilique Saint-Pierre de Rome. Le deuxième nom de l'image est dû au fait qu'ici le serpent est représenté - un symbole du mal foulé aux pieds par Marie et le Christ.

Dans la cathédrale, l'œuvre du maître, dont l'art dépassait les canons, n'était que de quelques jours. Il est arrivé plus d'une fois avec le Caravage qu'en raison de l'insatisfaction des membres du clergé, ses œuvres ont quitté les murs des églises et se sont installées dans des collections privées. Dans ce cas, l'image était dans la collection de Shipione Borghese. La raison pour laquelle elle a été retirée de l'église était probablement la suivante: l'artiste a représenté Anna, Marie et le Christ avec tant de courage et une approche si réaliste de la création d'images, comme s'il avait peint l'un de ses contemporains obscurs et pas riches.

"Il croit que ... rien ne pourrait être mieux que de suivre la nature", a écrit son artiste et historien de l'art contemporain néerlandais Karel van Mander, à propos du Caravage. "De là, il est clair qu'il ne fait pas un seul coup de pinceau sans avoir à étudier la vie qu'il copie et écrit." Mais c'est précisément l'addiction à la vérité de la vie, le désir de rapprocher le divin de l'homme qui a été l'innovation du Caravage qui a suscité l'art des artistes européens.

Mais le Caravage savait parfaitement «mettre en scène» la scène qu'il avait conçue comme un véritable artiste baroque, dont il était l'un des fondateurs. Et sa manière de «tenebrozo» (traduit de l'italien par «sombre, sombre»), lorsqu'un rayon de lumière traverse l'obscurité et illumine les personnages, accentue le moment de théâtralisation du représenté.


Voir la vidéo: The Michelangelo Code Secrets of the Sistine Chapel 1of2 (Mai 2022).