Musées et art

La Seine à Bougival, Alfred Sisley, 1872

La Seine à Bougival, Alfred Sisley, 1872

La Seine à Bougival - Alfred Sisley. 1872

Dans les premiers tableaux de Sisley, l'influence de Daubigny se fait sentir. Mais au fil du temps, une nouvelle approche de la représentation de la nature, que l'artiste a observée dans les œuvres de ses amis, et surtout de Monet, a commencé à changer légèrement son style. Progressivement, dans les œuvres de Sisley, le frottis est devenu plus net et plus contrasté, introduisant des notes plus confiantes mais tristes, et la tendresse et le lyrisme ont semblé moins prononcés.

Par exemple, la toile «Hay under Bougival» évoque une double émotion. Son côté gauche représente une petite promenade avec des arbres verts qui tirent leurs branches vers le ciel. Dans l'ombre des couronnes, un jeune homme regarde des yachts et des bateaux amarrés juste là. Toute la composition de cette partie évoque une légère ambiance lyrique-contemplative, qui contraste fortement avec le côté droit de la toile. Il y a un ciel gris et sombre, répété en réflexion, et quelques maisons de l'autre côté de la rivière, se détachant clairement contre le ciel nuageux sans limites. Ce paysage d'eau est rempli de froid, la tristesse fatiguée de l'auteur s'y ressent.

Voir la vidéo: Monet (Septembre 2020).