Musées et art

Image Matin d'automne, Myasoedov, 1893

Image Matin d'automne, Myasoedov, 1893

Matin d'automne - Grigory Grigoryevich Myasoedov. 88x70

Les paysages d'automne sont particulièrement appréciés des artistes. La panachure que donne la nature à cette époque se distingue par une tristesse vive particulière.

Devant nous, une forêt généreusement peinte à l'automne. Un ruisseau se cachant dans les feuilles tombées, comme s'il se cachait dans une couverture en prévision des gelées hivernales. Les îles de verdure estivale rappellent encore une saison chaude et sèche. Le ciel est caché par le feuillage et les branches, mais, apparemment, le jour sera clair. Le soleil d'automne épais et visqueux a déjà peint l'écorce des arbres dans une couleur rougeâtre. Le brouillard n'est pas encore complètement dispersé. Jusqu'à présent, seule une émeute de feuilles d'automne colorées rend la forêt intelligente, presque fabuleuse.

La couleur chaude et jaune occupe la plus grande partie du paysage. Le rouge le ramasse, équilibre la palette de couleurs - marron, marron. Des éclaboussures florales violettes complètent le spectre de couleurs de l'œuvre.

Un seul détail parle de la présence d'une personne dans le paysage - la souche au premier plan, sans aucun doute, est restée d'un arbre scié.

L'image crée une atmosphère particulière et complexe: d'une part, la forêt d'automne ne peut qu'admirer sa couleur, d'autre part, l'auteur laisse clairement entendre que très bientôt des couleurs vives et gaies céderont la place à des couleurs inexpressives et tristes. L'approche de l'hiver se fait sentir dans chaque feuille brillante, dans chaque brin d'herbe.

Le regard du spectateur suit le ruisseau, qui va plus loin dans la forêt. Le bleu brumeux sur le fond du paysage semble mystérieux et attrayant.

Option 2

L'automne est particulièrement riche en couleurs chaudes, mais évoque involontairement la tristesse, car l'hiver froid viendra pour lui. Un flétrissement naturel charmant et incroyablement beau est capturé dans cette toile avec une compétence particulière. L'artiste a réussi à transmettre non seulement l'ambiance d'une journée d'automne dans la forêt, mais aussi une perspective particulière, qui est formée par de petits détails au premier plan et les vieux arbres puissants qui s'éloignent.

Il semble que la couleur dorée des feuilles qui tombent prévaut dans l'image - la surface de la terre est densément parsemée de feuilles panachées dans toutes les nuances de jaune. Certains d'entre eux tiennent encore fermement aux branches, privant la forêt d'une transparence hivernale caractéristique. Cela montre clairement qu'il y a au moins un mois avant l'hiver et qu'il est temps de profiter des derniers jours chauds.

Il y a tellement de feuilles sur la terre qu'elles semblent être une seule couverture douce avec laquelle la nature recouvre soigneusement la forêt et ses habitants du futur froid. Le feuillet est saupoudré d'un petit ruisseau, à peine deviné sous sa couche. Le long de ses rives, l'herbe est encore verte, ce qui anime le paysage. La forêt semble intacte par une main humaine, et seule une souche au premier plan d'un tronc clairement scié montre clairement que les gens ont réussi à visiter cette paisible zone naturelle protégée.

Voir la vidéo: images dautomne (Septembre 2020).