Musées et art

Départ de la reine de Saba, Claude Lorrain, 1648

Départ de la reine de Saba, Claude Lorrain, 1648

Départ de la reine de Saba - Claude Lorren. 149x196 cm

Le maître du paysage métaphysique «inexistant», l'idéaliste et esthéticien subtil Claude Lorren, a pleinement incarné son rare don dans la peinture avec le titre «conditionnel» «Départ de la reine de Saba».

L'ouvrage a été rédigé sur commande, sur un sujet défini par le client lui-même. Cependant, le monde a un chef-d'œuvre, où, comme un vivant, la mer bleu-vert éclabousse, scintillant avec une surface miroir et se dissolvant au loin dans un ciel bleu serein. À travers la brume des nuages ​​translucides, un soleil radieux descend au-delà de l'horizon, remplissant tout autour d'une lumière ambrée dorée.

Les personnes au premier plan de l'image travaillent sur le chargement du voilier «Queen of Sheba». Quelques passagers de haut rang du voilier, accompagnés de la suite, se sont rendus au quai pour naviguer. Les majestueux bâtiments architecturaux de style romain sont impeccablement inscrits par le maître dans le paysage et renforcent ainsi sa beauté irréelle. Ici, tout est aéré et beau, tout est harmonieux et tout est à sa place: chaque coup de pinceau, chaque glaçure (couche de peinture transparente). Devant nous, sans aucun doute, est le meilleur paysage de Lorrain.

Voir la vidéo: Charles Gounod - La Reine de Saba Plus grand dans son obscurité Elīna Garanča (Septembre 2020).